Logiciels Libres (Freeware)

Le socle interministériel de logiciels libres (SILL) est un ensemble de logiciels libres préconisés par l’État français en 2016, dans le cadre de la modernisation globale de ses systèmes d’informations (SI). Sa gouvernance est réalisée par le Premier ministre sous trois grands principes :

  • L’approche de l’État privilégie l’efficacité globale, en dehors de tout dogmatisme, pour lui permettre de choisir entre les différentes solutions, libres, éditeurs ou mixtes.;
  • Pour chaque fonctionnalité, un logiciel est préconisé en précisant la version ;
  • La préconisation est évolutive dans le temps et elle fait l’objet d’une validation annuelle

En suivant ce lien, vous découvrirez la liste des logiciels libres de droit préconisés par l’état français. Ce sont essentiellement des logiciels orientés bureautique, business. Les makers ajouterons très probablement FreeCad (modélisation 3D) et KiCad (schéma, routage, bom, etc.) à cette liste !

La stratégie gouvernementale n’a pas toujours connu cette orientation. Bien que sous la même bannière, les militaires et les gendarmes avaient divergé dans leurs choix… Plus choquante fut la décision du ministère de l’éducation de s’allier à Micro$oft, une aubaine extraordinaire pour le géant informatique.

Je suis globalement en accord avec les propositions. J’y ajouterais volontiers Irfanview en tant qu’afficheur (et +!) d’images et FreeMind pour la gestion heuristique de projets.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.